linda maria baros

traduction
retour bibliothèque
road-movie

nous roulions à vive allure sur l’autoroute brûlante,
nous étions à Câmpina et tu tenais dans une main une bouteille d’eau Classique.
avec l’autre main tu as sorti de ton sac un dictaphone,
tu l’as approché de tes lèvres et tu as murmuré.
je ne suis qu’un petit parasite de ta chasteté de sorcière, c’est ce que je me suis dit
et j’ai aussi senti que je pourrais te tuer dans le motel suivant.

je me voyais déjà en taulard dans une prison américaine
en train de fabriquer des plaques d’immatriculation :
inflexibles, solitaires, elles prendront possession de tout mon cerveau.

j’ai déjà inventé un petit exercice d’autorité :
je n’accepterai
aucune allusion à la performance sexuelle et à l’état social.

je me propose de rédiger aussi les instructions d’utilisation :

1. ATTENTION : derrière les plaques le corps de la femme se laisse attendre !
2. si tu es timide, simule une poursuite.
3. parfois tu découvriras les preuves d’un parfait autocontrôle lorsque tu auras l’impression de suffoquer. SUFFOQUE-TOI !


· poème publié en espagnol dans le dossier Treize poètes roumains contemporaines (26 p.), traduit par Linda Maria Baros et David Marin, in Alora, la bien cercada n° 23, Espagne, 2006

traduction © Linda Maria Baros
Catalin Lazurca
Né le 22 octobre 1973 à Timisoara (Roumanie).

Son premier recueil de poèmes, Remix, est paru en 1998. Il fonde en 2004, aux côtés de quelques amis, Le Célèbre animal, groupe littéraire qui édite la revue Ca si cum (Comme si), produit des courts-métrages et organise des actions d’affichage de rue. Catalin Lazurca publie en 2005 encore deux livres : Nu, zaet, pagadi! (nouvelles) et Le Célèbre animal (roman).

Il traduit de l’anglais en roumain de la poésie et des livres d’enfants
.
la bibliothèque
zoom
(Roumanie)