traduction
retour bibliothèque
Mugur Grosu
Mugur Grosu est né le 11 février 1973 à Constanta, il est écrivain, journaliste et artiste plastique autodidacte. Il a publié ses premiers poèmes à l’âge de 16 ans dans la revue Tomis, revue pour laquelle il travaille aujourd’hui en tant que rédacteur. Il a également collaboré avec la plupart des revues culturelles de son pays. Ses textes sont présents dans plusieurs anthologies parues autant en Roumanie qu’à l’étranger. Mugur Grosu a publié trois recueils de poèmes - Le Haltère à grelots (2001), texto/ils respirent et font l’amour comme les papillons (2006), press/le bus 43 s’est pendu avec la corde de la capote (2007) - et un livre contenant des articles - Boucherie (2006). Il est aussi le cofondateur du Cénacle de Mardi (Constanta), de l’Association Arts/Lettres ASALT et de la Fondation ParteR/Teatrul Arca.

(Roumanie)
La bibliotheque ZOOM, poémes biobibliographies traductions photos auteurs contemporains
Biblioteca ZOOM, poezii biobibliografii traduceri foto autori români si straini contemporani
HOAX

cher lecteur
je te prie d’envoyer ce poème à tous tes amis
et de leur dire de l’envoyer à leur tour à tous leurs amis
sans faute
ce poème comptant 77 vers est miraculeux et sacré et si
pendant les 14 jours à venir tu l’envoies au moins à 77 personnes
un grand miracle descendra
sur ta vie
et la vie de ceux qui te sont chers
mais si au contraire tu jettes le poème à la poubelle
ou si tu interromps d’une quelconque manière cette chaîne poétique qui nous lie désormais
un grand mal descendra sur toi le remous de la langue et des os un nuage
de sauterelles rongera toute la lumière
de tes yeux
le président nichard rixon reçut ce poème par la poste
il rit et le qualifia de junk mais six jours plus tard
lorsqu’il était dans les toilettes sa main se raidit sur son pénis
personne n’arriva à la déraidir malgré la haute technologie utilisée
on voulut donc dissimuler l’histoire jusqu’à la découverte de l’antidote
on dit au président de tenir la main sous le manteau pendant ses apparitions en public
mais un grand scandale en découla on aurait dit qu’il se masturbait
tandis qu’il parlait du terrorisme du réchauffement global ou d’autres merveilles
de l’humanité il échappa au lynchage en prenant la fuite
dans un grand désert depuis il y déambule à genoux la main collée
à cet endroit
un matin josephitz stigl le vice senior de la banque mondiale
reçut ce poème il connaissait l’histoire de la chaîne
et du coup le donna tout de suite à sa secrétaire
pour qu’elle le multipliât et qu’elle l’inscrivît dans les annexes des accords stand-by
tout allait bien
mais la secrétaire renversa par mégarde le café
sur l’original et puis essaya
de le nettoyer elle frotta encore et encore
jusqu’à ce qu’elle n’y comprît plus rien
elle se dit que ce n’était pas un grand malheur ce n’était pas
un poème majeur du coup elle chercha sur internet
quelque chose de tarabiscoté de touchant pour la signature des accords
elle y trouva quelque chose de très beau par mircea caratarescu
il avait l’air d’être connu
elle le multiplia et fit tout de suite les annexes nécessaires
six jours plus tard lorsqu’il signait le mémorandum technique
supplémentaire pour un accord stand-by avec un pays d’afrique
le stylo du vice senior commença à couler
ce n’était pas grand-chose
mais à la place de l’encre son stylo déversa du sang
il essaya de le cacher dans sa veste mais la chemise
devint tout de suite rouge et le sang jaillit
de plus en plus fort coula sur le plancher arrosa le monde
quelques instants plus tard remplit la salle jusqu’aux genoux des assistants
que les vagues rouges faisaient cogner contre les murs elles rompaient la rue josephitz
fut porté sur les bras monté dans un hélicoptère évacué
d’urgence à l’horizon tout le monde se souviendrait
du ciel comme un cd égratigné par les pales rouges
du crépuscule ensanglanté de l’hélicoptère disparu
sans trace dans l’océan
la jeune oki wshima-ylpon est l’héritière d’une fabuleuse fortune
son père un homme d’affaires népalo coréen valait
en conformité avec la publication vorbes 1,4 milliards et ceci
au début de l’année car sa fortune n’arrêtait pas
d’augmenter encore et encore il est entendu que
vorbes ne divulgue pas la source des miracles vous n’auriez jamais appris
qu’au printemps dernier la jeune oki wshima-ylpon avait reçu un poème miraculeux
de la part du jeune ylpon - musicien et compositeur de succès
après s’être enrichi grâce à une affaire immobilière - elle fut tout de suite sous le charme
elle le lut à toutes ses amies et peu de temps après
les choses se mirent à pas mal bouger
l’amour la fortune l’amour la fortune
ils se marièrent
maintenant toi mon ami tu sais que tout ce succès
toute la rosée et la poussière dorée
viennent de ce poème mon ami et toi tu ne trahiras pas
tu ne rompras pas cette chaîne
tu ne trahiras pas tu ne rompras pas
la chaîne de l’amour comme ça
enchaîne-toi et fais-le circuler fais-le circuler fais-le circuler
High Heel, High Hell

mélancolie
l’obscurité dans le cinéma la lumière
interdite aux moins de douze ans, genre drame
genre terreur
genre féminin

high heel, high hell

la peur évite le père prisonnier
la copie infidèle devra se débrouiller toute seule
sur ses propres jambes
partir
s’écouler
comme une traînée honteuse de sang
à cette période-là où le champ vert se met à germer
pourquoi honteuse ?

un étage plus haut la vue bien que bestialement géniale
ne mordait pas
puis encore plus haut monstrueusement calme je m’élève
j’enlève mes chaussures
je ne sais pas qui a emménagé en bas
le rez-de-chaussée rongé par les tramways toujours plus petits qui couinent
et donc qui
trouvera le cadavre de la cave qui se trouve en-dessous de toi

high heel, high hell

mélancolie
fillette adultérine
que fais-tu
dans quel lit te faufiles-tu le soir lorsque les chauve-souris s’élèvent
des oreillers

je m’éloigne du mystère sans haleter je monte
vers le nord
pour vérifier mon propre alibi jusqu’à la pointe
je remplirai mes chaussures
je pourrais être ton père maintenant
je pourrais être ton marsupium dans un cinéma finlandais
dans un bain de marbre t’apporter de petits éclairs obliques
d’obscurité
par amour pour toi je me jetterais aux crocodiles
sous la forme d’une larme
pourquoi une larme ?


· poèmes publiés dans le Dossier de poésie - Onze poètes roumains contemporaines (30 p.), traduits par Linda Maria Baros, in Langage et créativité, Canada, 2008

· voir aussi le vidéopoème réalisé par Mugur Grosu et présenté à Constanta lors de la clôture du Festival Primavara Poetilor/Le Printemps des Poètes 2008

· voir aussi Dossier de poésie roumaine (5 poètes) traduit par Linda Maria Baros, in Formafluens, nº 4, Italie, 2009


traduction © Linda Maria Baros
biobibliographie © Linda Maria Baros
          photo Lavinia Hanachiuc